Vendredi noir pour les étudiants de Paris IV

Le vendredi 19 octobre 2007 sera une journée à marquer d’un point noir sur le calendrier de tous les étudiants de l’université de Paris-Sorbonne. Sous la férule de Jean-Robert Pitte, le Conseil d’Administration (CA) de Paris IV a rendu son verdict : les étudiants auront seulement 3 représentants au CA à partir de février prochain. Le message est clair : nous ne comprenons rien à notre propre université, notre place en Conseil d’Administration n’est pas souhaitée ni souhaitable, nous ne sommes là que pour bloquer la bonne marche de l’université. Et le président dee Paris IV, Jean-Robert Pitte, a le culot de nous dire que « c’est dans l’esprit de la loi ». Voilà qui en dit long sur les sentiments qu’il a à notre encontre, nous, étudiants de la Sorbonne…

Au final, le bilan est bien triste : dans un CA divisé par deux (il passe de 60 à 30 membres), le nombre des étudiants est divisé par 4 (nous passons de 12 à 3 élus). S'il voulait nous encourager à tenir notre rôle d’élu et impliquer vraiment les étudiants dans la vie de l’universités, Jean-Robert Pitte n’aurait pu trouver mieux…Et il est à signaler que cette composition du nouveau Conseil d’Administration de l’université (14 personnels enseignants, 7 personnalités extérieures, 3 personnels administratifs, et 3 étudiants) est passée à seulement 31 voix, c'est-à-dire pile le nombre de voix nécessaires sur 60. Il nous faut donc croire que J-R Pitte n’est pas le seul à penser que les étudiants n’ont rien à dire sur la gestion de ce lieu de vie qu’est pour eux l’université.

Quoi qu’il en soit, la bataille pour que nous puissions faire entendre notre voix au sein des murs de Paris-Sorbonne ne s’arrête pas là, et soyez sûr que nous allons tout tenter pour qu’elle parvienne aux oreilles du plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *