Fusion Paris IV/Paris VI : Campagne de communication

Partant du constat que la majorité de la communauté étudiante n’était pas avertie du projet de fusion entre l’université de Paris-Sorbonne et l’université Pierre et Marie-Curie, l’AGEPS a décidé d’entreprendre une campagne de communication autour de ce thème. Parmi les étudiants intéressés et opposés à ce projet, beaucoup nous ont demandé ce que la communauté étudiante pouvait y faire, et si nous envisagions d’organiser quelque chose.

De deux choses l’une : l’AGEPS est ravie de constater que, contrairement à ce que certains veulent faire croire, la communauté étudiante se sent concernée par les questions universitaires (encore faut-il qu’elle soit mise correctement au courant !) et nous souhaitons apporter ici quelques réponses à vos interrogations et quelques informations susceptibles de vous intéresser.

– Avant d’envisager toute sorte de mobilisation, l’AGEPS souhaite communiquer au maximum cette information à la communauté étudiante. Dans l’état actuel des choses, nous ne pouvons nous permettre d’organiser une quelconque mobilisation, celle-ci risquerait de tomber à l’eau et de décrédibiliser le mouvement.

– l’AGEPS travaille avec les syndicats professionnels de Paris-Sorbonne à l’élaboration d’une Assemblée Générale commune sur la question de la fusion.

– Tous les élus de l’AGEPS travaillent activement autour de cette question, afin de la contrer, et, dans le cas où ce projet verrait malheureusement le jour, de conserver tous les droits étudiants et préserver les Sciences Humaines et Sociales au sein de Paris-Sorbonne.

– La mise en place de ce projet de fusion est avant tout tributaire de la future élection présidentielle (de notre université bien sûr). Si le président actuel, Barthélémy Jobert, est réélu, nous irons tout droit vers la fusion. En revanche, si une liste dissidente contre la fusion émerge et se fait élire, alors nous pourrons réellement envisager les choses autrement. Certains d’entre vous nous demande comment voter. Il s’agit en réalité d’une élection indirecte : seuls les élus du Conseil d’Administration de l’université voteront pour le prochain président. Il s’agit alors pour vous d’élire les bons représentants étudiants lors des futures élections étudiantes.

– Le prochain Sorbonnard Déchainé comportera un article de 6000 signes entièrement consacré à la fusion.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *