Archives de catégorie : Actualité

Les Migrations – État des lieux et Engagement solidaire

L’AGEPS est partenaire d’Inflechir et d’ASHMA pour leur grande conférence ce mercredi 19 avril à 19h en Sorbonne : réfléchissons ensemble à ces questions et aux enjeux que suscitent les « migrations » (passées et contemporaines), avec des historien.ne.s, spécialistes, volontaires et militant.e.s réunis pour ouvrir le dialogue.

17362886_1864477683840290_6044993249441527210_n

Table-ronde 1 : « Les Migrations : État des lieux et retour historique. » Au cours de ce débat, nous verrons, à travers une analyse historique des mobilités et politiques, de quelle manière les flux migratoires ont évolué au sein de cette région. Avec les interventions de : 

Catherine Wihtol de Wenden, chercheuse émérite au CNRS.
Shoshana Fine, chercheuse au CERI Sciences Po.
Géraud de la Pradelle, professeur émérite à l’Université Paris Nanterre.

Table-ronde 2 : « Les Migrations : Engagements solidaires ». Cette seconde table-ronde vous présente différentes associations qui s’engagent sur le long terme auprès des personnes migrantes. Avec les interventions de :
Marie MartinEuroMed Rights.
Solène Ducci, Gisti.
Louise Delaporte & André Rebelo, de l’association Inflechir.

 

Nos Partenaires :

AGEPS Paris IVAgence universitaire de la FrancophonieCeryx Collège de FranceEtudiants et DéveloppementEuroMed Rights, Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, Association GénériquesGisti Groupe d’information et de soutien des immigré·e·s, KÂLÎLigue des droits de l’HommeMédecins Sans FrontièresMusée national de l’histoire de l’immigrationRéseau Euromed FranceResomeRendez VousSolidarité LaïqueThot et la Fondation Orange

Le Sorbonnard Déchaîné fait sa rentrée !

15 septembre 2017 : Le LSD n47 est arrivé ! Au programme : fusion de notre université avec celle de Pierre et Marie Curie (Paris 6), sélection à l’entrée de la licence et du master, sexisme à l’université, Loi travail XXL, un gros dossier sur les réformes de l’enseignement supérieur et les débats qui l’ont traversé ces derniers mois, l’agenda culturel, les tribunes des associations La BAFFE et Parismus…

N’hésitez pas à le demander aux membres du syndicat ou à venir le chercher dans nos locaux à Malesherbes (113), à Clignancourt (E15 au -1) ou en Sorbonne (F646) !

21740071_1767829426588677_5729926137224040547_n

Semaine du genre

Mercredi 8 mars, l’AGEPS célèbre avec vous la Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes !

Journée de manifestations et de célébrations dans le monde entier, elle est l’occasion de faire le bilan sur la situation des femmes. L’égalité femmes-hommes est essentielle, au sein de l’université comme partout ailleurs, c’est pourquoi l’AGEPS organise cette semaine, aux côtés d’autres associations de Paris-Sorbonne, une semaine pour l’égalité de genre.

  • Tables rondes : « Fais pas genre ! », le 7 mars 2017

Capture d’écran 2017-06-09 à 19.01.53

Différentes associations de Paris-Sorbonne proposent un après-midi de réflexion décliné en quatre tables rondes :

  1. Enfoirés de chercheurs : la place des femmes dans le monde de la recherche, tant comme chercheuses que comme sujets d’étude (modérée par Salomé Paul et Lisa Russo du Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne.)
  2. « Fais pas ta meuf » : sexisme et langage (modérée par Sara Benoist, doctorante en linguistique anglaise, et Charline Buda, M1 en linguistique anglaise)
  3. Féminisme et intersectionnalité (modérée par Louise Plun et André Rebelo des associations étudiantes ASHMA et Inflechir.)
  4. La représentation des genres dans la culture populaire (modérée par Sonia Gueldry-Chenot, professeure agrégée en LEA , et Matthieu Miné-Garros, diplômé d’un master en philosophie politique)
  • Conférence : « Arrêtons avec la culture du viol », le 9 mars 2017

Capture d’écran 2017-06-09 à 19.22.40

Conférence organisée par l’ AGEPS Paris IV et La Plume de Céryx, deux associations de Paris-Sorbonne et de Panthéon-Sorbonne.

  • Journée de réflexion créative : « Epinglé.e ! », le 11 mars 2017

Journée organisée par La BAFFE et le Collectif Doctoral de Paris-Sorbonne.

Fusion Paris IV/Paris VI : Campagne de communication

Partant du constat que la majorité de la communauté étudiante n’était pas avertie du projet de fusion entre l’université de Paris-Sorbonne et l’université Pierre et Marie-Curie, l’AGEPS a décidé d’entreprendre une campagne de communication autour de ce thème. Parmi les étudiants intéressés et opposés à ce projet, beaucoup nous ont demandé ce que la communauté étudiante pouvait y faire, et si nous envisagions d’organiser quelque chose.

De deux choses l’une : l’AGEPS est ravie de constater que, contrairement à ce que certains veulent faire croire, la communauté étudiante se sent concernée par les questions universitaires (encore faut-il qu’elle soit mise correctement au courant !) et nous souhaitons apporter ici quelques réponses à vos interrogations et quelques informations susceptibles de vous intéresser.

– Avant d’envisager toute sorte de mobilisation, l’AGEPS souhaite communiquer au maximum cette information à la communauté étudiante. Dans l’état actuel des choses, nous ne pouvons nous permettre d’organiser une quelconque mobilisation, celle-ci risquerait de tomber à l’eau et de décrédibiliser le mouvement.

– l’AGEPS travaille avec les syndicats professionnels de Paris-Sorbonne à l’élaboration d’une Assemblée Générale commune sur la question de la fusion.

– Tous les élus de l’AGEPS travaillent activement autour de cette question, afin de la contrer, et, dans le cas où ce projet verrait malheureusement le jour, de conserver tous les droits étudiants et préserver les Sciences Humaines et Sociales au sein de Paris-Sorbonne.

– La mise en place de ce projet de fusion est avant tout tributaire de la future élection présidentielle (de notre université bien sûr). Si le président actuel, Barthélémy Jobert, est réélu, nous irons tout droit vers la fusion. En revanche, si une liste dissidente contre la fusion émerge et se fait élire, alors nous pourrons réellement envisager les choses autrement. Certains d’entre vous nous demande comment voter. Il s’agit en réalité d’une élection indirecte : seuls les élus du Conseil d’Administration de l’université voteront pour le prochain président. Il s’agit alors pour vous d’élire les bons représentants étudiants lors des futures élections étudiantes.

– Le prochain Sorbonnard Déchainé comportera un article de 6000 signes entièrement consacré à la fusion.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.